Découvrez   

Des tags au SPF Justice et à la prison de Saint-Gilles réclament un retour à la normale des visites en prison

Tags SPF Justice Collectif Prisons - ASBL Droit de Visite

Des activistes ont tagué la prison de Saint-Gilles et le ministère de la Justice dans la nuit de jeudi à vendredi pour demander au ministre fédéral de la Justice Koen Geens (CD&V) le retour des visites hors surveillance (VHS) dans les établissements pénitentiaires.

Les messages “VHS Now!” et “Koen, rends les visites !” ont été inscrits à l’entrée des deux bâtiments. Les activistes soulignent que les détenus et leurs proches ont dû supporter l’interdiction des visites puis le prolongement de l’imposition d’une vitre de plexiglas empêchant les contacts physiques et que cette situation est aujourd’hui devenue insoutenable. Ils ont ajouté que les associations qui viennent de lancer la ligne Info’Prison, un outil de récolte d’informations pour faire connaître la réalité carcérale, ont dénoncé un manque de considération des familles dans la gestion des visites pendant la crise sanitaire.

La porte-parole de l’administration pénitentiaire Kathleen Van De Vijver explique que la stratégie Exit, qui vise à revenir au régime normal, fait l’objet d’évaluations régulières. Dans ce cadre, le retour aux visites classiques est en discussion avec les syndicats et les autorités de prévention et de santé.

“On sait bien que c’est très important pour les familles et c’est à l’agenda, mais on doit encore attendre les retours de l’ensemble des partenaires”, commente Kathleen Van De Vijver. “On a encore quelques cas positifs – un à Ypres et un à Malines – mais ce sont des entrants. Depuis la pandémie, seuls 28 détenus ont été testés positifs dans l’ensemble des prisons en Belgique. On n’a pas eu un seul mort. On est certain que l’arrêt des mouvements avec l’extérieur a permis de protéger la santé des détenus.”

La porte-parole ajoute que tous les nouveaux condamnés sont testés avant d’entrer en prison et que ce sont les services médicaux pénitentiaires qui ont la responsabilité de demander des tests pour les détenus déjà incarcérés. De plus, 76 membres du personnel ont été testés positifs au total, dont cinq sont encore absents et 71 sont rétablis.

Avec Belga – Photo : Association Droit de Visite

Partager l'article

10 juillet 2020 - 14h45
Modifié le 10 juillet 2020 - 15h12