Découvrez   

Des indemnités similaires au droit passerelle pour les indépendants tombés malades durant la crise du coronavirus

Un budget de 6.5 millions d’euros a été débloqué afin de venir en aide aux indépendants tombés en incapacité de travail durant la crise.

Les indépendant qui ne bénéficiaient jusqu’ici que d’une indemnité de 990,60 euros par mois (taux cohabitant), pourront ainsi bénéficier d’un supplément de leur mutuelle de 301,09 euros afin de garantir une indemnité totale de 1.291,69 euros. Ce qui équivaut au montant mensuel de base du droit passerelle. La mesure sera rétroactive au 1er mars et continuera de produire ses effets aussi longtemps que les mesures temporaires de crise du droit passerelle resteront d’application, au moins jusqu’au 31 août 2020 donc.

Afin d’en bénéficier, les indépendants concernés sont invités à s’adresser à leur mutualité.

« De nombreux indépendants ont été  impactés par les conséquences de la pandémie de Coronavirus. Certains d’entre eux, parce qu’ils étaient en incapacité de travail, n’ont pu bénéficier du droit passerelle, alors même que leur activité était également impactée par les mesures sanitaires prises par le Conseil national de sécurité ! (…) Cette mesure s’appliquera aussi aux indépendants malades qui avaient, avant la crise, été autorisés par leur médecin conseil à reprendre une activité indépendante partielle qu’ils n’ont plus pu exercer à cause de la pandémie. », explique Denis Ducarme, ministre des Indépendants.

La Rédaction