Découvrez   

Depuis le début de la crise, 60% des patients admis aux soins intensifs ont survécu au Covid-19

“Cela montre la sévérité du virus, en particulier en réanimation”, commente Yves Van Laethem, porte-parole interfédéral Covid-19.

Depuis le début de la crise, le taux de décès des patients ayant séjourné aux soins intensifs est de 42%, contre 58% qui s’en sont sortis, lit-on vendredi dans La Dernière Heure et La Libre Belgique, qui s’appuient sur des données de Sciensano et une réponse de la ministre de la Santé Maggie De Block (Open Vld) à une question du député Georges Dallemagne (cdH).

Cela montre la sévérité du virus, en particulier en réanimation“, commente Yves Van Laethem, porte-parole interfédéral Covid-19. Selon lui, ces statistiques sont comparables à ce qui a été observé dans d’autres pays, comme la Chine et les USA.

“Il n’y avait pas moyen de faire mieux.” En ce qui concerne les personnes qui y ont été placées sous respirateur artificiel, le taux de décès s’élève à 57%, pour 43 % de personnes qui s’en sont tirées.

A noter en revanche que seuls 29% de ceux qui ont été mis sous ECMO, c’est-à-dire une oxygénation par membrane extracorporelle, ont perdu la vie.

> Tous nos articles sur le coronavirus

Belga

Partager l'article

05 juin 2020 - 07h00
Modifié le 05 juin 2020 - 07h46