La démolition du village de Bruparck entre dans sa deuxième phase

Les travaux de démolition des anciennes maisons du ‘Village’ de Bruparck, sur le plateau du Heysel, ont débuté il y a 3 semaines. Depuis ce jeudi matin, le gros des bâtiments sont détruits à la pelleteuse.

Les lieux détruits aujourd’hui laisseront la place à une grande esplanade verte dès le printemps. Cet espace, qui sera ouvert à tous, desservira les trois entités de loisirs toutes proches et des foodtrucks divers y seront placés en fonction des saisons.

Le ‘Village’, situé au pied de l’Atomium et qui faisait le lien entre les parcs aquatique Océade et miniature Mini-Europe et le complexe cinématographique Kinepolis, consistait en un ensemble de maisons affectées principalement à l’horeca. Il n’avait cependant pas bénéficié d’une nouvelle autorisation de prolonger ses activités. Les huit derniers commerces avaient dès lors été fermés en janvier dernier.

A l’issue des travaux, des foodtrucks seront placés en fonction des saisons sur la grande esplanade verte. Des activités de Bruparck y seront également organisées à l’attention des visiteurs des trois attractions précitées, mais aussi pour tous ceux qui voudraient venir y passer un moment de détente.

Océade, Mini-Europe et Kinepolis restent ouverts et accessibles durant les travaux, assure Brussels Expo. Une signalisation adaptée sera mise en place et le chantier veillera à limiter au maximum les nuisances pour tous les usagers, promet-on.

Dans le cadre du projet Neo, qui prévoit la création d’un nouveau quartier de vie au Heysel, ce pôle de loisirs sera renforcé. D’ici 2020, Brussels Expo y prévoit en effet un nouveau développement de Mini-Europe, la construction d’un nouveau Kinepolis, un centre commercial, des espaces horeca, un Spirouland ainsi qu’une Cité scientifique pour les enfants. (avec Belga)

  • Reportage de David Courier et Marjorie Fellinger.

Partager l'article

14 décembre 2017 - 13h50