Découvrez   

Décès de Younes Abaaoud: le parquet de Bruxelles n’est pas au courant

Décès éventuel de Younes Abaaoud: les services de sécurité belges auraient de sérieux doutes quant à la véracité de l’information délivrée par la juge française. 

Un procès ouvert mercredi

Le procès de Jawad Bendaoud, le “logeur” des djihadistes des attentats du 13 novembre 2015 à Paris, s’est ouvert mercredi et déjà une déclaration interpelle: la présidente du tribunal de Paris a annoncé la mort de Younes Abaaoud, le petit frère d’Abdelhamid Abaaoud. Celui qui est toujours considéré comme le commanditaire présumé des attentats du 13 novembre 2015.

Si l’information a été reprise par plusieurs médias français, les autorités belges ne l’ont pas encore confirmée. Le parquet de Bruxelles ne serait d’ailleurs pas au courant du décès éventuel de Younes Abaaoud.

Un passé flou

Depuis plusieurs années, Younes Abaaoud est pisté par les services de renseignement. Pour rappel, son frère Abdelhamid l’avait emmené en Syrie en 2014 alors qu’il n’avait que 13 ans. Abdelhamid Abaaoud était parti faire le djihad, pour finalement revenir en belgique et enlever son jeune frère à l’insu de ses parents. Prochaine étape: retour en Syrie, pour combattre aux côtés des djihadistes.

Le sort de l’adolescent demeure incertain. Et ce n’est pas la première fois que sa mort éventuelle est annoncé: en février 2016 déjà, Younes Abaaoud avait été donné pour mort en zone irako-syrienne. Mais quelques jours plus tard, des documents d’interpol indiquaient que le jeune homme était en chemin vers  l’Europe où il voulait venger la mort de son frère.

Enfin, le 18 février 2016, Abaaoud aurait prévenu sa soeur de son arrivée en Belgique. Le parquet de Bruelles avait ouvert une enquête sur cet éventuel retour en Europe, voire en Belgique.

Mercredi, le quotidien De Standaard, précisait que le services de sécurité belges avaient de sérieux doutes sur la véracité du décès de Younes Abaaoud annoncé par la juge française.

Belga. – Photo D.R./Facebook

 

Partager l'article

25 janvier 2018 - 13h20
Modifié le 25 janvier 2018 - 13h20