De Lijn limite son offre à la périphérie bruxelloise, plusieurs lignes impactées

La société flamande de transports en commun De Lijn annonce mercredi qu’elle supprimera à partir de lundi prochain un ou plusieurs passages sur une vingtaine de lignes en périphérie bruxelloise à cause d’un manque de chauffeurs.

Après les vacances de Noël, l’horaire de passage sera rétabli car De Lijn s’attend à disposer à ce moment là de suffisamment de conducteurs de bus.

Des trajets seront supprimés à partir du 4 novembre. Les changements ne seront d’application qu’en semaine. Pendant les week-ends, l’horaire habituel sera en place. Les lignes impactées sont détaillées sur le site web www.delijn.be. La mesure ne concerne que la périphérie flamande de Bruxelles. D’autres régions en Flandre ont connu une pénurie de personnel mais les efforts de recrutement y ont déjà porté leurs fruits, explique De Lijn. La société souligne que les mesures ont été prises afin d’augmenter la fiabilité du service sur le reste du réseau. Elle précise également que les heures de pointe ainsi que les trajets scolaires seront épargnés.

Belga / Image: Belga

Partager l'article

30 octobre 2019 - 17h11