Damien Thiéry sur le choix du F-35 : “Il y aura des retombées sociétales pour Bruxelles”

 

Bourgmestre de Likebeek, député fédéral et vice-président de la commission Défense de la Chambre, Damien Thiéry était l’invité de l’Interview.

Invité ce mardi sur le plateau de l’Interview, le bourgmestre faisant fonction de Likenbeek a expliqué qu”‘aucune fumée blanche” n’est apparue après la première rencontre avec Yves Ghequière, à la tête de la première liste de la commune. “Les premiers contacts ont eu lieu à mon initiative“, regrette Damien Thiéry. Avec 46% des voix, la première liste a en effet besoin de soutien. “Elle n’avait aucune proposition concrète. Mais Yves Ghequière veut s’assurer de son accession au mayorat en s’assurant de mon soutien“.

Selon le député fédéral, Yves Ghequière “met Linkebeek dans une impasse“, après avoir voulu diviser l’union des francophones, “et le citoyen est victime de ce jeu de dupe“. “La confiance ne se rétablira pas si simplement“, explique-t-il.

Des retombées “sociétales” du F-35

Vice-président de la commission Défense de la Chambre, Damien Thiery affirme que “c’est regrettable que les Français n’aient pas répondu dans les règles à l’appel d’offre pour le renouvellement des F-16 avec leur Rafale“. Le F-35 américain a en effet été choisi, malgré son prix et certains problèmes techniques: “Je suis confiant et nous voulions un appel d’offre en transparence. La procédure a été respectée.” Il assure qu’il y aura des retombées “sociétales” pour Bruxelles, “tout le monde en profitera“.

Qui doit tirer la liste MR pour les régionales de mai prochain ? “Je voudrais qu’on fasse une analyse interne pour trouver des candidats. Se tourner vers les jeunes peut être une bonne approche. Il faut un mix entre expérience et jeunesse.

T.D.

Partager l'article

06 novembre 2018 - 13h24