45 minutes de temps supplémentaire sur la E411 le lundi matin: Coyote livre son étude sur les bouchons bruxellois

La firme Coyote a dévoilé son étude réalisée pour la rentrée 2018, concernant les bouchons formés à l’entrée de Bruxelles. Premier constat, le lundi matin se révèle particulièrement problématique, avec 45 minutes de temps de parcours supplémentaire sur la E411 à 8h.

Coyote à livré à nos confrères de La DH sa grande étude réalisée sur les sept autoroutes qui permettent d’accéder à Bruxelles, ainsi que sur les sept tronçons de ring. L’entreprise a analysé heure par heure, jour par jour, les temps de parcours des navetteurs du 1er au 7 octobre 2018. Les calculs ont été réalisés en tenant compte des boîtiers coyotes installés tous les 200 mètres.

45 minutes d’attente à 8h sur la E411

Ces différentes données permettent notamment de mettre en lumière les moments de la journée les plus problématiques en terme de trafic. Parmi les plus sensibles: les matinées. Le lundi, comptez 45 minutes de temps de parcours supplémentaire sur la E411 à 8h. Le mardi, 40 minutes, pour 30 le jeudi. Les mercredi et vendredi, la situation s’améliore, pour atteindre respectivement les 25 et 15 minutes de temps supplémentaire.

90 à 100% du parcours dans les bouchons

Sur ce même tronçon de 41 km, l’automobiliste passe entre 90 à 100% de son temps de parcours dans les bouchons. Pour la E40 venant de Liège, la congestion atteint son sommet le lundi, où le temps de parcours supplémentaire peut être de plus d’une heure le lundi, et 50 minutes le mardi.

Sur l’E19, le rendez-vous à éviter est celui de 6h, sauf si l’on accepte les 15 minutes de temps supplémentaire.

Le pire tronçon

Et la palme du pire tronçon revient au ring extérieur qui relie Woluwe-Saint-Etienne à Machelen. L’automobiliste qui parcourt traditionnellement ces 5,2 “petits” kilomètres en 2 minutes et 37 secondes, prendra 23 minutes les mardi et mercredi à 17h. Une portion embouteillée du lundi au vendredi entre 6h et 20h. Et les week-end, de 8 à 10h.

Baisse du trafic de 9% par rapport à 2017

Par ailleurs, le CEO de Coyote Benelux, Vincent Hébert assure que le trafic est en baisse générale de 9%. Malgré tout, ces données doivent être prises avec prudence, puisqu’elles ne couvrent qu’une semaine d’octobre.

► Reportage de Philippe Jacquemotte et Charles Carpreau

La rédaction – Source: La DH 

 

Partager l'article

30 novembre 2018 - 17h03