Le corps de Nelly Lauwers identifié 31 ans après sa disparition

Nelly Lauwers, une Ixelloise disparue à l’âge de 30 ans en 1986, a pu être identifiée grâce à son ADN au mois de septembre dernier, indique jeudi Sudpresse. Le parquet de Bruxelles confirme l’information. La jeune femme, mentalement fragile, s’était rendue le 25 juin 1986 à la Grand-Place de Bruxelles pour soutenir un match des Diables Rouges et n’avait plus donné de nouvelles depuis.

D’après Sudpresse, un corps de femme en état de décomposition avait été découvert dans la cave d’un immeuble situé rue de la Carpe à Molenbeek-Saint-Jean le 31 juillet 1986. Selon les premiers devoirs d’enquête, la victime était décédée à la suite de coups. Un suspect avait rapidement pu être identifié mais s’était enfui au Pakistan, où il se trouverait toujours.

En 2014, la section “homicides” de la police judiciaire fédérale de Bruxelles a repris le dossier depuis le début. Un échantillon d’ADN prélevé sur le corps qui n’avait pas encore pu être identifié a été inséré dans la base de données ADN pour les personnes disparues mise en place l’été dernier.

La famille de Nelly Lauwers a été contactée par la cellule des personnes disparues en vue de prélèvements d’ADN. Début septembre, il s’est avéré que la combinaison ADN du frère et de la sœur de Nelly Lauwers correspondait à celui du corps de la jeune femme découvert en 1986 à Molenbeek-Saint-Jean. “Cette réussite incite les enquêteurs et le monde judiciaire en général à réexaminer de nouveaux cold case (vieilles affaires, ndlr) qui, eux aussi, pourraient aboutir”, a indiqué le parquet de Bruxelles.

Belga 

Partager l'article

26 octobre 2017 - 09h45

Trouvez un emploi avec Stepstone :