Coronavirus : les deux derniers Belges en quarantaine ont quitté l’hôpital militaire de Neder-over-Heembeek

Les deux derniers ressortissants belges rapatriés de Chine il y a trois semaines et placés en quarantaine depuis à l’Hôpital militaire Reine Astrid (HMRA) de Neder-over-Heembeek, par crainte de contamination par le coronavirus Covid-19, ont quitté l’établissement dimanche, a indiqué un porte-parole militaire à l’agence Belga.

Huit autres Belges avaient déjà quitté cet hôpital dimanche dernier après deux semaines de quarantaine à la suite de leur rapatriement de Wuhan, chef-lieu de la province du Hubei (centre de la Chine), foyer de l’épidémie de Covid-2019. Ces deux personnes ont quitté l’hôpital militaire peur après 13h00 “en toute intimité”, comme ils l’avaient souhaité, a précisé le porte-parole, le commandant Olivier Séverin. L’établissement n’héberge donc plus le moindre patient rapatrié le 3 février dernier de Chine à bord de vols spéciaux, via la France.

Belga

Partager l'article

23 février 2020 - 14h05