Découvrez   

Coronavirus: les bourgmestres bruxellois exécuteront les mesures décidées au niveau national

Les bourgmestres des dix-neuf communes de la capitale mettront en oeuvre les mesures décidées jeudi soir lors du conseil national de sécurité.

Réunis durant un peu plus d’une heure, à l’issue de celui-ci, au sein du conseil régional de sécurité présidé par le ministre-président régional Rudi Vervoort, ils se sont penchés sur une série de questions pratiques qui se posent dans la mise en oeuvre des mesures de restriction des rassemblements publics, sans remettre celles-ci en cause, a-t-on appris à l’issue de la réunion. Idem pour les restriction d’accès aux écoles.

Il a ainsi été confirmé au cours de cette réunion que les nombreux marchés publics sur lesquels sont mis en vente des denrées alimentaires resteront autorisés, comme les commerces de ce secteur. Il semble qu’il n’en aille pas de même pour les fêtes de mariage. Les cérémonies de mariage civil organisées dans les communes seront maintenues, mais les mariés seront invités à limiter le nombre de participants.

Les hôtels resteront accessibles, à l’exception de leurs bars et restaurants. La possibilité de faire appel au service de repas en chambre sera maintenus. Les restaurants pourront continuer à fonctionner comme service de traiteur et organiser un service de livraison à domicile. Les “drive in” pourront continuer leur activité, tout comme les friteries.

Rudi Vervoort a par ailleurs expliqué aux bourgmestres et chefs de zone que la police locale dispose d’un pouvoir d’exécution des mesures décidées, en faisant, si nécessaire usage de la force publique pour les faire respecter. Il n’y a pas de dispositif d’amende spécifique prévu.

Une réunion technique aura lieu vendredi matin entre représentants des entités fédérale et régionales pour déterminer ce que, juridiquement et techniquement, le fédéral peut fixer dans le dispositif réglementaire à son niveau. L’objectif est de rester aussi transversal que possible dans l’arsenal de mesures adoptées.

Par ailleurs, on a appris à l’issue de la réunion du Comité Régional de Sécurité que le gouvernement bruxellois se réunirait vendredi avant la séance plénière du parlement bruxellois pour prendre connaissance des mesures adoptées. La séance plénière du parlement régional commencera à 10h30, soit avec une heure de retard sur l’horaire initialement prévu. Elle sera précédée d’une réunion du bureau élargi qui devrait adapter l’ordre du jour aux circonstances.

Les députés auraient dû débattre de la situation engendrée par la propagation du coronavirus. Mais ils n’auront pas le temps d’adapter leurs échanges au contenu des décisions prises jeudi soir si bien que ce dossier pourrait n’être abordé vendredi que sous la forme de questions d’actualité. Le débat lui-même pourrait être organisé ultérieurement.

Belga

 

Partager l'article

13 mars 2020 - 07h34
Modifié le 13 mars 2020 - 07h55