Coronavirus : le gouvernement bruxellois ne prend pas de mesures supplémentaires

La Région déconseille de prendre des mesures isolées, comme celles prises à Woluwe-Saint-Lambert

Seules les personnes qui reviennent de zones à risque et qui présentent des symptômes doivent se soumettre à un test au nouveau coronavirus, a indiqué ce midi le ministre président bruxellois. Rudi Vervoort a participé ce lundi matin a deux réunions. La première réunissait les autoritées fédérales et fédérées. Il s’est ensuite entretenu avec les 19 bourgmestres de la Région. Des mesures préventives comme celles prises à Woluwe-Saint-Lambert ne sont pas d’actualité. “J’ai rappelé qu’il ne fallait plus prendre de mesure individuelle pour travailler en coordination avec les autres entités“, précise Rudi Vervoort. L’arrêté de police de Woluwe-Saint-Lambert est-il toujours d’actualité ? “Nous travaillons à une solution pour régler cette question de manière élégante“.

Les personnes qui sont en contact avec des contaminés sont, évidemment, aussi concernées par les dépistages.

Toutes les mesures sont prises pour que les laboratoires puissent réaliser les tests nécessaire. On s’attend à ce que le nombre de cas augmente dans les prochains jours, à la suite des retours de vacances“, indique également Rudi Vervoort.

Rédaction

Partager l'article

02 mars 2020 - 13h30