Coronavirus : Clarinval adresse une circulaire aux administrations fédérales

Le comité ministériel restreint a validé dimanche l’envoi d’une circulaire aux administrations fédérales, un texte qui a pour but de rappeler aux membres du personnel quelles sont les règles à suivre pour prévenir au maximum le risque de propagation du coronavirus Codiv-19 en cas de pandémie, a annoncé le vice-Premier ministre MR et ministre de la Fonction publique David Clarinval.

► Pour voir ou revoir notre reportage: Olivier Maingain interdit l’accès à plusieurs lieux publics aux personnes revenant d’une zone à risque

► Lire aussi: Une réunion de concertation entre le fédéral et les entités fédérées prévue ce lundi

Il a rappelé dans un communiqué que la règle générale demeure de se présenter sur son lieu de travail si on n’est pas malade, en pouvant demander à sa hiérarchie de bénéficier d’une possibilité de télétravail dans le respect des règles en vigueur au sein de son service.

Si un membre du personnel se sent grippé, il doit en avertir le plus rapidement possible son chef de service qui l’autorisera à rentrer chez lui et à demander la visite à domicile de son médecin traitant. Cette journée-là sera considérée comme entièrement prestée. Le membre du personnel informera ensuite sa hiérarchie des éventuelles suites médicales qui le concernent, a souligné M. Clarinval.

La même demande d’information est faite à ceux qui ne se sentiraient pas bien alors qu’ils sont encore à leur domicile et décideraient de faire appel à leur médecin généraliste.

La circulaire rappelle également les consignes d’hygiène à respecter, ainsi que les dispositifs légaux en vigueur si un fonctionnaire fédéral souhaite rester à son domicile pour s’occuper de membres de sa famille qui sont malades.

Le texte précise aussi que si un membre du personnel est bloqué à l’étranger – par exemple en raison de vols annulés ou de mesures de quarantaine – cette période d’absence est considérée comme relevant d’un cas de force majeure. Il en va de même s’il est l’objet d’une mesure identique sur le sol belge. “S’il est malade ou hospitalisé pour cause de coronavirus durant cette période, ce sera bien entendu considéré comme un congé de maladie”, a précisé le ministre.

Sa circulaire attire plus spécifiquement l’attention des fonctionnaires fédéraux qui seraient malades et se seraient récemment rendus en Chine ou dans un autre pays ayant un grand nombre de cas avérés de contamination au Codiv-19, ou dont un proche serait dans cette situation. Il leur est conseillé d’appeler alors leur médecin-traitant en signalant ce voyage et ces symptômes, sans se rendre dans sa salle d’attente ou aux urgences.

Source et image: Belga

Partager l'article

01 mars 2020 - 19h42