La commune de Molenbeek porte plainte contre les casseurs du Nouvel An

Le Collège des Bourgmestre et Échevins, réuni en Collège extraordinaire ce mardi matin, a décidé de se constituer partie civile contre les auteurs des violences perpétrées sur le territoire de Molenbeek-Saint-Jean lors du Réveillon du Nouvel an.

La commune tient à mettre tout en œuvre pour obtenir justice et poursuivre les responsables de ces actes inadmissibles car nous considérons que ceux-ci ne peuvent rester impunis” indique la Bourgmestre Catherine Moureaux dans un communiqué.

Pour rappel, lors du réveillon du Nouvel An, une vingtaine d’arrestations administratives ont été réalisées par les forces de l’ordre de Molenbeek. Parmi ces interventions, seule une personne fait l’objet d’une comparution immédiate mais elle ne sera convoqué que le 1er février prochain devant le tribunal correctionnel de Bruxelles pour des motifs d’outrage, de menaces et de rébellion.

Un autre individu sera lui déféré devant le juge d’instruction pour les mêmes raisons.

La police avait dû intervenir principalement aux alentours de la station de métro Etangs noirs. Les forces de l’ordre et les pompiers dépêchés sur les lieux des incidents avaient subi des jets de pierres, qui ont endommagé quatre véhicules de police et deux de pompiers.

T.Dest / Photo: Belga

 

Partager l'article

08 janvier 2019 - 11h30