Découvrez   

Communales 2018: une liste bilingue avec l’actuelle bourgmestre est en préparation à Crainhem

Une Liste du Bourgmestre bilingue est en gestation à Crainhem, commune à facilités de la périphérie de la capitale, à l’initiative d’un groupe autour de l’actuelle bourgmestre francophone Dorothée Cardon de Lichtbuer (cdH). Jusqu’à présent, le cdH, Ecolo, l’Open Vld et le CD&V – qui faisaient quant à eux partie de la liste flamande d’union Open – se sont engagés à y collaborer, a indiqué dimanche le chef du groupe Open au conseil communal, Luc Timmermans.

Cette liste entend travailler sur des thèmes tels qu’une gestion absolument meilleure, transparente et efficace de la commune; des objectifs très clairs et mesurables; et une bonne entente avec l’administration. Le communautaire ne peut en aucun cas être une raison pour mettre à mal la bonne administration de la commune“, a commenté M. Timmermans.

Celui-ci a souligné que la porte restait ouverte pour des gens qui veulent contribuer à porter le projet. Actuellement, le conseil communal est dominé par la liste Union, un cartel constitué du MR, de DéFI et du cdH, qui détient 16 sièges sur 23. La liste bilingue Kraainem-Unie compte 4 sièges et la liste d’union flamande trois.

L’actuelle bourgmestre Dorothée Cardon de Lichtbuer (cdH) avait succédé à Véronique Caprasse (DéFI) à la fin de l’année 2015, conformément à l’accord de majorité. Mais ce changement ne s’est pas déroulé au mieux, faute d’accord au sein de la liste Union à propos de la répartition des compétences échevinales à l’occasion de l’entrée de Dorothée Cardon de Lichtbuer, à la fin de l’année 2015.

Mme Cardon de Lichtbuer ne dispose d’aucune autre compétence que celle censée lui revenir de droit en tant que bourgmestre. Elle revendiquait en plus celles de la prévention et de la communication que les autres échevins ont refusé de lui céder.

La deuxième partie de la législature communale a également été marquée, à Crainhem, par un conflit entre la bourgmestre et l’administration, au point que les conseillers communaux ont demandé à Mme Cardon de Lichtbuer de faire un pas de côté durant quelques mois. Mais la collaboration entre la bourgmestre et l’administration a semblé s’être sensiblement améliorée en avril 2017 sans que celle-ci n’eût mis cette demande à exécution.

Belga, image: Dorothée Cardon de Lichtbuer (CDH)

 

Partager l'article

22 juillet 2018 - 18h19
Modifié le 24 juillet 2018 - 16h11