Clémenceau : l’une des deux personnes interpellées était armée d’un… pistolet à air comprimé

L’homme armé interpellé dans la station de métro Clémenceau, ce jeudi soir à Anderlecht, avait en fait… un pistolet à billes sur lui.

Deux mineurs ont été interpellés jeudi soir dans le cadre de l’incident au cours duquel une arme à feu a été exhibée à la station de métro Clémenceau à Anderlecht. L’un d’eux, un jeune de 16 ans, était déjà connu de la justice et sera déféré ce vendredi devant le juge de la jeunesse. Une de ses amies a également été interceptée et faisait déjà l’objet de mesures de protection de la jeunesse. Elle a été admise à l’hôpital dans l’attente d’être redirigée vers un lieu d’accueil adapté. Le troisième suspect n’a pas encore été interpellé. L’arme s’est avérée être un pistolet à air comprimé, indique vendredi le parquet de Bruxelles.

L’incident s’est produit vers 17h30, quand une patrouille de sécurité de la Stib de la station de métro Clémenceau a été interpellée par un particulier qui avait vu trois personnes exhiber une arme sur un quai. Les images vidéosurveillance analysées ont montré qu’un des trois individus, avait en effet sorti une arme de sacoche sans pour autant viser quelqu’un. Le suspect a toutefois tiré dans un mur de la station. Cette dernière a été évacuée et fermée mais le trio avait entre-temps déjà pris le métro. Deux suspects ont ensuite été interpellés en possession d’un pistolet à air comprimé.

■ Les détails, en direct dans le 12h30, avec Fanny Rochez et Yannick Vangansbeeck.

Partager l'article

08 juin 2018 - 12h55