Civix, une application par les jeunes et pour les jeunes pour mieux comprendre la politique

“À la base, je n’étais pas forcément intéressé par la politique”, ce sont les mots de Franck Laurant, jeune étudiant en droit à Saint-Louis, à 19 ans il a décidé de lancer avec des amis une plateforme dont l’objectif est de renouer les jeunes et la politique. 

C’est lors d’un cours de droit constitutionnel que ce jeune étudiant en droit s’est dit : “la politique, c’est vraiment compliqué, et si moi j’ai déjà du mal à comprendre et m’y intéresser, comment d’autres jeunes, qui ne sont pas étudiants en droit, le font”. De là est parti l’idée de construire une plateforme.

Cette plateforme porte le nom de Civix et se décline pour l’instant comme une application qui sortira bientôt, histoire de bien comprendre le programme des différents partis en vue des prochaines élections. L’application comportera aussi une un volet éducatif où des vidéos et des articles expliquent le fonctionnement des institutions.

Derrière cette plateforme il y a aujourd’hui 35 étudiants bénévoles, des profils variés d’études différentes et de localisations différentes, si Franck vient de Bruxelles, il y a des étudiants de Liège, de Namur, Louvain-la-Neuve et aussi des étudiants flamands, l’app sera entièrement bilingue. Les étudiants sont épaulés par des assistants, des professeurs et des coachs de start-up qui leur apportent un regard critique.

Encore faut-il que les partis jouent le jeu, mais ça a l’air d’être bien parti. Les 10 partis plus “traditionnels” qui se présentent à la Chambre ont répondu présents, les jeunes essayent aussi d’y regrouper les listes citoyennes.

L’application devrait sortir dans le courant de la semaine prochaine, vers le 6 avril, un gros mois et demi avant les élections du 26 mai, mais la plateforme compte bien exister au delà de l’échéance du vote et organiser d’autres projets pour les jeunes et par les jeunes.

 

 

Partager l'article

03 avril 2019 - 17h40