Cheval, espérance de vie, AirBNB et Kompany : à la pêche aux poissons d’avril

En ce 1er avril, de nombreuses informations insolites ont été distillées par les institutions publiques et titres de presse. Retour sur quelques-uns d’entre eux.

La STIB, société bruxelloise de transports en commun, a annoncé pour sa part le retour des chevaux dans la circulation bruxelloise pour transporter les voyageurs dans le centre-ville. Ces “omnibus à cheval”, encore appelés “hippomobiles”, sont ainsi destinés à palier aux embouteillages entre Louise et Sainte-Marie, sur les lignes de tram 92 et 93, dès le mois de mai. L’entreprise annonce que les trois couples de chevaux choisis “pour leur force physique et leur tempérament calme” seront ainsi de service durant douze heures par jour. Pas sûr que les automobilistes soient très heureux de cette nouvelle, s’ils se retrouvent derrière ces chevaux qui trotteront au pas.

SchaerBNB

La commune de Schaerbeek a également eu son idée pour le 1er avril. Elle annonce sur son site web le lancement d’une nouvelle plateforme en ligne de réservation de logements… à l’hôtel communal de Schaerbeek. Le nom de cette initiative ? Schaerbnb, bien évidemment. Les voyageurs peuvent ainsi s’inscrire pour louer une chambre au bureau du bourgmestre, aux guichets du service population ou encore dans la salle des mariages “où tout sera permis“, promet l’annonce. “Les nuitées sont gratuites en échange de quelques heures de services administratifs bénévoles”, annonce encore la commune de Schaerbeek. Et oui, on a rien sans rien…

Un sacré renfort au RWDM

La ministre de la Santé Maggie De Block (Open VLD) s’est également essayé au poisson d’avril. Elle a annoncé par voie de communiqué le lancement d’une nouvelle fonctionnalité sur la plateforme “Masanté”, destinée à permettre aux citoyens belges de consulter diverses données les concernant au niveau de la santé. Cette fonctionnalité ? Le calcul de l’espérance de vie de chaque citoyen belge, grâce à toutes les données de santé disponibles. Évidemment, il n’en est rien et des petits poissons le confirment sur la page d’accueil du portail.

Le RWDM, pour sa part, a eu une (autre) grande nouvelle pour ses supporters : Vincent Kompany va rejoindre le club de foot molenbeekois la saison prochaine, après onze saisons à Manchester City. Un sacré transfert pour ce 1er avril.

Des mesures d’urgence pour le climat

Dans la presse, des poissons ont également émaillé les pages des quotidiens de ce lundi. La mobilisation de la jeunesse pour le climat a visiblement inspiré La Libre, qui lève le voile sur un vaste plan “Écoles pour le climat” censé entrer en vigueur ce lundi. La ministre de l’Enseignement Marie-Martine Schyns aurait pris des mesures d’urgence. Parmi celles-ci: interdiction d’arriver en voiture à l’école pour les enfants habitant à moins de six kilomètres, chaudières bloquées sur 15 degrés, fin des sonneries et des distributeurs de cannettes ou encore bannissement à tout jamais des emballages en plastique et en aluminium.

L’Avenir se fait également l’écho de huit nouvelles mesures pour sauver la planète. Parmi celles-ci, le quotidien cite l’interdiction des grands feux et barbecues, la mise en place de trains propulsés à l’énergie humaine ou encore une meilleure adéquation entre le rythme de travail et le cycle solaire.

Changement d’heure et voitures autonomes

Les nouvelles technologies et l’intelligence artificielle ont, quant à elles, titillé l’imagination de Sudpresse. Le groupe de quotidiens affirme que les voitures autonomes électriques seront prochainement autorisées à remonter les files via la bande d’arrêt d’urgence dans le cadre d’un projet pilote sur l’autoroute E411. Seule condition: interdiction de toucher au volant. Une collision sera toujours préférable à un évitement, de manière à améliorer les logiciels. Mais pas de panique, les voitures seront truffées d’airbags, rassure Sudpresse.

À la Dernière Heure, c’est le changement d’heure, amené à disparaître en 2021, qui a marqué la rédaction. Cette dernière imagine une Belgique coupée en deux, la Flandre étant en faveur de l’heure d’hiver, tandis que la Wallonie milite pour le maintien de l’heure d’été. “Un intense lobbying aurait d’ores et déjà commencé”, dit la DH. Surréalisme oblige, il pourrait bientôt être midi à Liège et 13h à Anvers.

Enfin, la RTBF a révélé une histoire surprenante : le Tour de France 2019 se déroulera… entièrement en Belgique. La faute aux nombreuses manifestations qui émaillent la France actuellement. Le bourgmestre de Bruxelles Philippe Close (PS) serait même prêt à asphalter la Grand-Place pour accueillir l’arrivée de l’épreuve cycliste. Un sacré poisson.

Gr.I. avec Belga – Photo : Belga/Lieven Van Assche

Partager l'article

01 avril 2019 - 13h32