Les chauffeurs de taxis pourraient mener des actions de protestation dès mardi

Des actions sont attendues à Bruxelles dans le secteur des taxis à partir de mardi prochain et pour une durée indéterminée, a confirmé jeudi Sam Bouchal, secrétaire général de la FeBeT (Fédération belge des Taxis).

La FeBeT a annoncé fin novembre qu’elle déposait un préavis de grève en vue de mener des actions à compter de cette date. D’autres représentants du secteur se sont ralliés à leur cause depuis. Des actions de protestation sont à prévoir à partir de mardi prochain. La FeBet avait initialement déposé un préavis de grève à la suite d’une déclaration publique du ministre bruxellois de la Mobilité Pascal Smet (SPA).

L’association lui reproche sa tolérance face à la société Uber, dont les chauffeurs transportent des passagers avec des autorisations pour limousines. En l’absence de plan Taxis, la FeBet réclame des modifications à l’ordonnance sur le transport rémunéré de personnes afin de préciser les conditions d’utilisation des autorisations limousines pour mettre un terme aux détournements actuels. Elle demande également un contrôle plus effectif des chauffeurs Uber qui transportent des personnes. (Belga)

Partager l'article

07 décembre 2017 - 16h30