Découvrez   

Une carte solaire de la Région bruxelloise verra le jour à l’automne

Le projet devrait coûter près de 190.000 euros.

Le cabinet de la ministre bruxelloise de l’Energie Céline Fremault (CDH) travaille sur le projet depuis deux ans, il devrait finalement voir le jour en octobre prochain. Cette carte solaire permettra de cartographier le potentiel solaire et photovoltaïque de l’ensemble des toitures bruxelloises. Grâce à cet outil, il sera donc possible à tous les bruxellois d’évaluer les meilleurs endroits de la capitale pour installer des panneaux solaires grâce à une analyse de l’énergie radiative du soleil.

Le développement est en train d’être mis au point, explique la ministre à nos confrères de la DH. L’architecture technique a déjà été validée et le consortium travaille désormais sur les modules de calcul. Les étapes suivantes sont le développement de l’application web, l’intégration de celle-ci dans l’infrastructure informatique de Bruxelles Environnement et le test des modules dans une phase pilote. Selon le planning provisoire, la réception de la carte solaire se fera en octobre et fin octobre, elle sera disponible au grand public.

Le projet devrait coûter près de 190.000 euros.

T.D.

 

Partager l'article

04 juillet 2018 - 09h39
Modifié le 04 juillet 2018 - 09h39