Découvrez   

Carl de Moncharline attaque l’État belge : il veut pouvoir ouvrir son bar au-delà d’1H du matin

Carl de Moncharline, figure mythique des nuits bruxelloises et patron de l’Imperial Premium Bar Brussels situé rue de la Régence, attaque l’État belge en responsabilité. Il veut que le tribunal prononce l’illégalité de l’arrêté ministériel du 30 juin et que son établissement puisse rester ouvert au-delà d’une heure du matin, annonce l’Echo.

Le secteur de l’horeca a été touché de plein fouet par la crise du coronavirus. Depuis le 8 juin, les établissements peuvent rouvrir leurs portes, mais à certaines conditions. Ils doivent notamment fermer leurs portes dès une heure du matin. Pour Carl de Moncharline, cette fermeture obligatoire représente un préjudice financier.  Il a dès lors décidé d’intenter une action en responsabilité contre l’Etat belge devant le tribunal de première instance de Bruxelles.

YdK – Photo/Google Maps

► Le monde de la nuit demande à être entendu

Partager l'article

11 septembre 2020 - 15h05
Modifié le 11 septembre 2020 - 17h06