Découvrez   

Bruxelles et Flandre plaident pour un tax shelter étendu à l’industrie du jeu vidéo

Le ministre flamand des Médias Sven Gatz (Open VLD) et la secrétaire d’Etat bruxelloise au Commerce extérieur Cécile Jodogne (Défi) l’ont indiqué lors de leur déplacement au Gamescom à Cologne, un grand salon consacré aux jeux vidéos.

“A l’échelle mondiale, ce secteur est plus important que ceux de la musique et du cinéma réunis. Cela ne va faire que s’amplifier, tant d’un point de vue économique que sociétal”, explique Sven Gatz. “Le développement est exponentiel, tant dans le monde que dans notre pays. Bruxelles et la Belgique doivent s’inscrire dans ces développements”, insiste Cécile Jodogne. Au total, trente entreprises belges sont présentes au Gamescom, dont vingt sur le stand belge.

Elles sont spécialisées dans le développement de jeux vidéos ou celui des services autour de l’industrie. Dans les pays scandinaves, les jeux vidéos drainent un chiffre d’affaires bien plus élevé qu’en Belgique. Les responsables politiques voient dès lors un soutien financier accru comme un moyen de soulager le secteur.

 

Belga

Partager l'article

21 août 2018 - 16h31
Modifié le 21 août 2018 - 17h03