Bouchez : “Rien ne rend les discussions impossibles, mais certaines choses devront être modifiées”

Georges-Louis Bouchez était l’invité de Jean-Jacques Deleeuw dans L’interview ce jeudi. Le sénateur MR est notamment revenu sur les “rencontres exploratoires” entamées ce jeudi entre PS, Ecolo et MR pour la formation des gouvernements de la Fédération Wallonie-Bruxelles et de la Région wallonne.

La note ‘coquelicot’ est déjà un travail entre PS, Ecolo et la société civile, c’est l’un des éléments de la négociation. Un autre élément sera les revendication du MR.”, explique Georges-Louis Bouchez. Ainsi le MR souhaite davantage de mesures en faveur des classes moyennes et du développement économique. “Il y a des points qu’il faudra discuter, sur lesuels il faudra trouver des compromisn. Rien ne rend les discussions impossibles mais certaines modifications seront nécessaires.”

Georges-Louis Bouchez a également commenté la démission de Kris Van Dijck (NVA) ce matin, et l’arrivée à la tête du parlement flamand du Vlaams Belang Filip Dewinter : “Cela ne durera que quelques jours mais c’est un symbole et c’est dommageable. C’est surtout le reflet du résultat électoral et la question fondamentale que nous devons nous poser est de savoir ce que nous faisons face à la montée des populismes, qu’ils soient de gauche, avec le PTB, ou de droite. ”

L’interview, du lundi au vendredi à 18h25

Partager l'article

11 juillet 2019 - 19h08