Bianca Debaets veut mettre en place des “pères de quartier” pour encadrer les jeunes

La secrétaire d’État en charge du Bien-être à la Commission communautaire flamande Bianca Debaets (CD&V) veut lancer un projet de “pères de quartier”, destinés à encadrer les jeunes Bruxellois dans trois quartiers jugés difficiles, à Anderlecht, Koekelberg et Bruxelles.

L’idée de la secrétaire d’État s’inspire d’un projet qui a vu le jour à Amsterdam, aux Pays-Bas. Comme l’explique la DH, le projet “buurtvaders” permet à des habitants, vêtus de vestes jaunes fluorescentes”, de patrouiller dans les quartier afin de rappeler les jeunes à l’ordre et servir de référents. Ces “pères de quartier” essayent également de faire le lien entre la police et les jeunes, un lien qui peut s’avérer compliqué à mettre en place dans les quartiers les plus difficiles.

Bianca Debaets reprend donc ce projet néerlandais et souhaite le mettre à la sauce bruxelloise. Elle a ainsi débloqué un budget de 120.000 euros pour l’ASBL d’Broej, qui sera chargée de tester ce projet dans trois quartiers sur les deux prochaines années. Les quartiers concernés sont ceux du Peterbos à Anderlecht, des Étangs Noirs à Koekelberg et du centre-ville de Bruxelles. Le projet se nommera “Op stap met vaders”, et permettra à des parents d’être formés à l’organisation d’événements, la cohésion sociale… Le projet devrait débuter en 2018.

Gr.I. – Photo : Belga

Partager l'article

07 décembre 2017 - 10h05