Aujourd’hui : des sportifs bruxellois qui s’exportent

Ils ou elles sont skipper,  championne de ju-jitsu, rugbyman ou encore haltérophile; ces sportifs et sportives bruxellois rayonnent à l’étranger et pourtant les débuts n’ont pas été simples. Difficulté à trouver des sponsors, des subsides ou encore les sacrifices personnels qui sont liés à un choix de carrière professionnelle. 

Des débuts fastidieux donc pour chacun et chacune d’entre eux; ces sportifs bruxellois sont aujourd’hui parvenus à s’exporter. C’est le cas de Amal Amjahid. Elle pratique le ju-jitsu depuis ses sept ans, elle en a aujourd’hui vingt-deux et compte quatre titre mondiaux. Nicolas Meeus a quant à lui raccroché les crampons pour ce qui est de l’équipe nationale de rugby “les diables noirs” mais il continue toujours de fouler les terrains au sein du club du Kituro. Autre parcours atypique c’est celui d’Anna Van Bellinghen. Elle est passée de l’athlétisme à l’haltérophilie avec plusieurs médailles à la clé. Enfin, Martin Callebaut a lui décidé de tout abandonner pour vivre sa passion : la voile.

  • Une émission présentée par Catarina Letor

 

Partager l'article

08 janvier 2018 - 19h37