Alexander De Croo veut accélérer sur les quotas de femmes à la BNB

Le ministre des Finances Alexander De Croo a déposé un amendement à la loi fixant le statut de la Banque nationale de Belgique (BNB), rapporte vendredi L’Echo. Celui-ci prévoit notamment l’instauration, pour mai 2020, d’un quota pour parvenir à un tiers de femmes au sein du conseil de régence, qui n’en compte actuellement qu’une sur dix membres. La mesure s’inscrivait déjà dans le plan de son prédécesseur Johan Van Overtveldt, mais pour l’horizon 2023.

Le projet M. De Croo, qui doit être mis à l’agenda de la prochaine commission des Finances mardi, est “sans doute moins spectaculaire” que celui de M. Van Overtveldt, qui préconisait la suppression de la représentation syndicale, selon le quotidien économique.

S’il ne prévoit rien pour diminuer les rémunérations des dirigeants de la BNB, le ministre projette lui aussi la suppression du collège de censeurs, qui fait office de comité d’audit au sein de la Banque. Cette fonction serait récupérée par le conseil de régence, qui passerait à 14 membres et serait doté d’un président qui devrait être de sexe différent du gouverneur.

Le conseil, quant à lui, devrait compter au moins un tiers de femmes. “Avant, je n’étais pas pour les quotas, mais la situation a changé“, estime Alexander De Croo. “On ne peut plus dire qu’il suffit de prendre les meilleurs et se retrouver avec des short lists composées exclusivement d’hommes.

Belga

Partager l'article

15 mars 2019 - 08h01