Accident mortel à Koekelberg : le permis de la propriétaire du véhicule lui avait été retiré

Dans la voiture qui a fauché Dariani Palcau sur l’avenue de Jette à Koekelberg le 31 mars, se trouvaient trois personnes : le conducteur, âgé de 19 ans et détenteur d’un permis de conduire provisoire, un passager arrière et la passagère avant, une Everoise de 26 qui venait de subir un retrait immédiat de son permis à la suite d’un test d’alcoolémie, précisent nos confrères de La Capitale.

Les infractions s’accumulent pour le conducteur qui a mortellement percuté une piétonne alors qu’elle traversait sur le passage piéton, avenue de Jette à Koekelberg, il y a plus d’un mois. La Capitale rapporte ainsi qu’aucun passager du véhicule n’avait de permis de conduire valide au moment des faits.

Pour que le jeune conducteur, qui était en possession d’un permis provisoire, puisse conduire ce jour-là, il fallait qu’au moins un des passagers soit titulaire et porteur depuis au moins huit ans d’un permis de conduire valable pour au moins un véhicule de la catégorie B et surtout, ne peut avoir été déchu de son droit de conduire au cours des trois dernières années. Or, comme l’explique La Capitale, la propriétaire du véhicule était la seule titulaire d’un permis de conduire dans l’habitacle à ce moment-là. Daté de moins de quatre ans, elle se l’était vu retirer suite à un contrôle d’alcoolémie au Cimetière d’Ixelles quelques heures avant l’accident. Un contrôle qui avait révélé la présence d’au moins 1,5 gramme d’alcool par litre de sang.

Une soirée trop arrosée

Toujours selon La Capitale, qui cite une source proche de l’enquête, la propriétaire du véhicule aurait fait la fête la veille au Cimetière d’Ixelles: “Les policiers avaient demandé à (la conductrice) de déplacer sa Volkswagen Polo qui était mal stationnée et, en l’observant manœuvrer, ils s’étaient rendu compte qu’elle était complètement bourrée. Raison pour laquelle ils avaient décidé de la soumettre à un contrôle d’alcoolémie qui ne lui avait pas fort plu !”. La jeune conductrice qui ne se laisse pas faire est alors “interpellée, menottée et ramenée au commissariat“. Elle en sortira deux heures plus tard et sera récupérée par le conducteur de 19 ans.

La Rédaction en ligne

Partager l'article

06 mai 2019 - 10h15