Découvrez   

À Etterbeek, il est à présent obligatoire de dormir au chaud

Face à la vague de froid qui touche notre pays cette semaine, plusieurs communes de Bruxelles ont pris des mesures afin d’accueillir les personnes sans-abris. Parmi celles-ci, la commune d’Etterbeek a mis en place un centre d’hébergement d’urgence, en plus du chauffoir déjà installé depuis cet hiver. 

► À lire également : Les mesures du “plan grand froid” pour les sans-abris commune par commune

Sur le terrain, la mission des agents de quartier est de renseigner les personnes dormant dans la rue sur les possibilités de refuge.

En outre, le bourgmestre d’Etterbeek Vincent De Wolf (MR) a également pris une ordonnance de police selon laquelle toute personne sans abri présente sur le territoire etterbeekois est dans l’obligation de trouver refuge au sein du dispositif déployé par la commune afin d’y être protégée, entre 20h00 et 7h00, et ce jusqu’au 15 février prochain.

Je suis très à l’aise par rapport à ça“, déclare le bourgmestre à notre micro. “D’abord parce que la loi le prévoit, puis sur le plan moral de non-assistance à personne en danger. Je ne peux pas rentrer chez moi dans ma commune, aller dormir au chaud et savoir que des gens sont en rue, vont peut-être mourir dans la nuit sans avoir tout fait pour essayer que cela n’arrive pas.”

Vincent De Wolf sur l’arrestation de sans-abris à Etterbeek : “Une mesure prise pour protéger leur santé”

La police n’a pas dû intervenir pour le moment mais le travail de sensibilisation continue.

■ Reportage de Jim Moskovics, Yannick Vangansbeeck et Célia Van Gysegem

Partager l'article

09 février 2021 - 18h06
Modifié le 09 février 2021 - 18h06