Découvrez   

7,5 km de murs anti-bruit seront construits le long du ring de Bruxelles

L’Agence flamande des routes et du trafic (AWV) érigera à partir de l’été prochain 7,5 kilomètres de murs anti-bruit le long du tronçon du ring de Bruxelles compris entre le tunnel des Quatre Bras et au delà de la sortie numéro deux à Wezembeek-Oppem, a-t-elle annoncé lundi.

La construction de ces murs, couplés à la réduction de la vitesse maximale sur le ring à 100 km/h (au lieu des 120 actuels) annoncée par le gouvernement flamand, devrait engendrer une diminution des nuisances sonores pour une partie des habitants de Wezembeek-Oppem et de Crainhem, selon les autorités de ces deux communes à facilités de la périphérie bruxelloise.

La hauteur des murs oscillera entre trois et sept mètres, ont expliqué des responsables de l’AMV (Agentschap Wegen en Verkeer) lors d’une réunion d’information organisée lundi soir à destination des riverains.

Absorber le bruit

Les murs auront comme caractéristique d’absorber le bruit du trafic automobile empruntant le ring O. Le budget prévu est de douze millions d’euros, financé conjointement par la Région flamande et les communes, qui ont été associées au projet.

A cet endroit, la vitesse maximale autorisée est actuellement de 120 km/h. Mais le gouvernement flamand a décidé lundi de la limiter à 100 km/h dans le cadre d’un ensemble de 350 mesures entrant dans le plan Energie-Climat portant sur la période 2021-2030.

L’objectif est de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 32,6% d’ici 2030. La Région bruxelloise a indiqué qu’elle alignerait la limite de vitesse sur la portion de 5,5 kilomètres du ring 0 située sur son territoire.

Belga

Partager l'article

09 décembre 2019 - 19h24
Modifié le 09 décembre 2019 - 19h24