56 unions refusées à Bruxelles en 2019 pour cause de mariage blanc

Les mariages blancs sont repartis à la hausse, en 2019 en Belgique, selon les chiffres communiqués par le ministre de la Justice Koen Geens (CD&V) et cités mercredi dans les titres Sudpresse.

Sur les neuf premiers mois de l’année 2019 (de janvier à fin septembre), les états civils du pays ont refusé de célébrer 186 mariages, pour cause de soupçon de mariage blanc. Ces couples, ont estimé les officiers de l’état civil, tentaient d’obtenir un titre de séjour pour l’un des conjoints. Sans qu’il n’y ait dans leur chef le moindre amour ou la moindre volonté de vivre ensemble.

En 2018, ce sont 237 mariages qui avaient été refusés pour les mêmes raisons. Ramené sur une période d’un mois, cela a donné une moyenne de 20,6 mariages refusés par mois en 2019 contre 19,75 en 2018, soit une légère hausse.

En 2019, ces 186 refus de célébrer le mariage se répartissent comme suit : 56 sur la Région bruxelloise, 96 en Région flamande et 34 en Région wallonne. “C’est en Flandre que le nombre de refus est le plus élevé”, note le ministre Geens, “mais, proportionnellement au nombre de dossiers de mariage (pour lequel un titre de séjour est associé, NdlR), ce sont les officiers de l’état civil wallons qui refusent le plus souvent d’acter la déclaration de mariage”, précise le ministre.

Belga – Photo: BX1

Partager l'article

26 février 2020 - 07h11