454 candidats ont réussi l’examen d’entrée en médecine et dentisterie de septembre

Au total, 454 candidats ont réussi l’examen d’entrée en médecine et dentisterie de septembre, annonce vendredi l’Académie de Recherche et d’Enseignement Supérieur (Ares). Ils s’ajoutent aux 684 déjà proclamés en juillet, soit, pour cette année, un total de 1.138 lauréats.

Le taux de réussite s’élève à 18,59% pour l’épreuve de septembre. Il est comparable aux examens de 2017 et de juillet 2018, à l’issue desquels environ 20% avaient décroché leur attestation de réussite. Les participants à l’épreuve de septembre peuvent à présent prendre connaissance de leurs résultats individuels détaillés via leur compte en ligne.

Parmi les candidats non-résidents, 86 ont obtenu les moyennes requises. Leur nombre étant inférieur à 30 % des réussites, il n’a pas été nécessaire de procéder au classement prévu pour respecter le contingentement fixé par le législateur pour les deux filières, et tous obtiennent donc leur attestation de réussite.

Cela signifie qu’en 2018, 1138 ont ainsi réussi leur examen lors des deux épreuves confondues, en juillet et en septembre.

Selon l’Ares, trois quarts des 2788 étudiants enregistrés pour l’épreuve de septembre présentaient une seconde fois l’examen, après l’avoir déjà passé en juillet, et un quart avaient déjà tenté leur chance lors de l’examen de 2017. Globalement, plus de 4.000 jeunes ont présenté au moins une des deux épreuves de cette année. L’Ares souligne d’ailleurs que le nombre d’inscriptions montre deux fois plus de candidates que de candidats, comme les statistiques en Flandre l’avaient montré en 2017.

Avec Belga – Photo : Belga/Benoît Doppagne

Partager l'article

14 septembre 2018 - 14h23