Découvrez   

4500 paires de chaussures pour représenter les victimes du conflit israélo-palestinien devant le Conseil de l’UE

Des activistes de l’organisation cybermilitante Avaaz ont installé plus de 4.500 paires de chaussures – une pour chaque vie perdue à Gaza depuis 2009 – sur une place située à proximité du bâtiment du Conseil de l’UE, où les ministres des Affaires étrangères doivent évoquer ce lundi les heurts qui ont coûté la vie à près de 60 Palestiniens le 14 mai dernier.

Cette “installation de chaussures représente ceux qui ne peuvent plus marcher”, a expliqué l’ONG Avaaz. Cette dernière a récolté 425.000 signatures pour une pétition appelant les leaders mondiaux “à sanctionner les grandes industries israéliennes jusqu’à ce que les Palestiniens obtiennent des droits civiques pleins et égaux”.

Réunis en Conseil à Bruxelles, les ministres européens des Affaires étrangères doivent évoquer la situation à Gaza au cours de leur déjeuner. Si tous les États membres de l’UE plaident pour une solution à deux États afin de mettre un terme au conflit israélo-palestinien, ils ne s’accordent cependant pas sur les modalités pour y parvenir.

Alors que la plupart des pays européens avaient notamment fustigé la décision de Donald Trump de déplacer l’ambassade américaine de Tel-Aviv à Jérusalem, quatre États de l’UE ont tout de même assisté à son inauguration le 14 mai dernier. Cette dernière avait donné lieu à des heurts à Gaza entre les forces israéliennes et des manifestants palestiniens. Près de 60 personnes y ont perdu la vie côté palestinien.

avec Belga, image et interview : Nicolas Franchomme

Partager l'article

28 mai 2018 - 16h03
Modifié le 28 mai 2018 - 16h03