3.000 Marocains manifestent à Bruxelles pour demander la libération de prisonniers politiques au Maroc

Des milliers de Marocains ont manifesté ce samedi pour demander la libération de prisonniers politiques au Maroc. Fait marquant : L’organisation est principalement composée de femmes. “Les femmes souffrent le plus dans la région du Rif“.

Selon la zone de police Bruxelles Capitale-Ixelles, les manifestants étaient environ 3.000. Bien en dessous de l’estimation des manifestants (10.000). “Les gens sont venus de partout“, a déclaré Mohamed El Majjoudi, porte-parole de la marche à nos confrères de BRUZZ. “Non seulement de Bruxelles, mais aussi de France, d’Espagne et même de Norvège et du Maroc“.

Les manifestants veulent que l’Union européenne prête plus d’attention à leurs problèmes. Pendant des années, le Maroc a protesté pour plus de reconnaissance et de droits sociaux.

Zefzafi, le leader du mouvement de protestation, s’est cette fois appelé de la prison de Casablanca pour organiser une nouvelle marche“, a déclaré Majjoudi. “Il a demandé aux femmes d’assumer l’organisation, car elles jouent un rôle très important dans le mouvement de protestation. De plus, ce sont les femmes du Rif, (cette région du Nord du Maroc, ndlr), qui souffrent le plus: elles doivent souvent parcourir des kilomètres à pied pour pouvoir subvenir à leurs besoins

La marche a débuté à 15 heures à la Place du Trône à Bruxelles et se terminera à la Place Schuman.

T.Dest / Image : Mohamed El Majjoudi

Partager l'article

16 février 2019 - 16h46