“22 mars, pour l’Histoire”: Antoine Van Begin, présent à Maelbeek, témoigne

Le 22 mars 2016, Antoine Van Begin prend le métro pour se rendre dans le centre-ville.
L’enseignant retraité se trouve dans le premier wagon du convoi qui explose à Maelbeek.
Il sort miraculeusement indemne de l’attentat.
Du moins, c’est ce qu’il croit. Jusqu’au jour où, la maladie de Parkinson se déclenche… Un choc post-traumatique.

Étrangement, Antoine a l’impression d’avoir été témoin de l’événement mais pas au coeur de celui-ci. Pourtant, des photos attestent de sa présence dans le métro Maelbeek ce 22 mars 2016…Des photos qu’il a prises lui-même au moment de l’évacuation de la rame en lambeaux. Qu’est-ce qui pousse cette victime à immortaliser ces scènes d’horreur ? Sa réponse ce mardi soir dans l’extrait choisi de son témoignage dans le cadre du projet « 22 mars, pour l’Histoire »…

  • Témoignage recueilli par Marie-Noël Dinant et Frédéric De Henau

Partager l'article

14 mars 2017 - 18h43