1bru1vote réclame un parlement des “310 000 non belges de Bruxelles”

Le collectif qui souhaite donner le droit de vote à l’ensemble des Bruxellois, quel que soit leur nationalité, adresse ses demandes au futur gouvernement bruxellois.

Cela fait plus d’un an et demi que le collectif 1bru1vote interpelle les politiques bruxellois au droit de vote des étrangers aux élections régionales. Si les ressortissants étrangers peuvent en effet voter pour les élections communales, il n’en est encore rien au niveau régional. Le collectif estime ainsi que 220.000 ressortissants de l’Union européennes et 90.000 du reste du monde, soit 310.000 personnes, n’ont pas le droit de vote en Région bruxelloise, pour le scrutin régional.

Le collectif a notamment été à l’initiative de la résolution du Parlement bruxellois, votée en avril dernier, demandant au parlement fédéral d’accorder le droit de vote à tous les ressortissants étrangers habitant Bruxelles. “Dans l’état actuel des rapports de forces au parlement fédéral, une telle issue nous semble malheureusement irréaliste”, explique toutefois 1bru1vote par voie de communiqué. Le groupe estime ainsi que la loi ne pourrait pas changer avant 2024, repoussant ce droit de vote aux élections régionales de 2029.

89 citoyens bruxellois

Suite à ces constatations, 1bru1vote demande donc plusieurs mesures au futur gouvernement bruxellois pour “combler ce déficit de légitimité”. Le collectif demande ainsi la mise en place d’un parlement bruxellois de 89 citoyens représentant ces 310.000 non-belges de Bruxelles, avec un tiers d’élus communaux non belges, un tiers de citoyens volontaires et un tiers de citoyens tirés au sort.

Le groupe demande que ce parlement soit convoqué quatre fois par an avant une session en commun avec le Parlement bruxellois. Il souhaite que ce parlement puisse voter pour avis, et doter celui-ci d’un pouvoir d’initiative en cas de majorité des deux tiers. Le tout pour un budget de fonctionnement de 300.000 euros sur l’ensemble de la mandature, ajouté à un budget de 700.000 euros pour informer les résidents non-belges sur les élections régionales et la participation citoyenne.

Les demandes ont été transmises aux négociateurs bruxellois.

Gr.I. – Photo : Belga/Dirk Waem

Partager l'article

15 juillet 2019 - 09h51