En 18 mois, seuls 3% des vélos volés à Bruxelles ont été retrouvés

Seuls 3% des vélos signalés volés dans la capitale ont été retrouvés au cours de la période allant du 1er janvier 2016 au 30 juin 2017, a affirmé mardi le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort.

Près de la moitié (48%) de ces 183 vélos retrouvés l’ont été sur le territoire de la Ville de Bruxelles, d’Ixelles, et de Woluwe-Saint-Lambert a précisé M. Vervoort, interrogé par Jef Van Damme, en commission des Affaires Intérieures du parlement bruxellois.

D’après le ministre-président, les zones de police de la capitale participent actuellement au plan de prévention contre le vol de vélos (ndlr: une phénomène très répandu à Bruxelles) via une gestion des plaintes que l’on peut introduire via le site police-on-web.be et par une alimentation de la banque de données des vélos retrouvés. En matière de prévention, des mesures ont été prises par le ministère fédéral de l’Intérieur et Bruxelles Mobilité pour sensibiliser la population à l’importance de graver les vélos à l’aide du numéro de registre national du propriétaire. Toujours selon Rudi Vervoort, jusqu’à présent, seule la zone de police d’Uccle-Audergheme et Watermael-Boitsfort considère le vol de vélos comme un point d’attention prioritaire.

Cela signifie que les autres zones ne disposent pas de plan d’action spécifique pour ce type d’infraction et qu’elles intègrent cette problématique dans leur travail quotidien sans libérer de capacité complémentaire à cet effet. Un projet de vélo-appât fait l’objet de tests dans deux zones de police. Un problème technique lié à la localisation du vélo empêche pour le moment son extension à l’ensemble du territoire de la capitale. Ce sera le cas lorsque cette difficulté aura été surmontée, a encore dit en substance Rudi Vervoort.

Belga

Partager l'article

20 février 2018 - 14h34