Une nouvelle exposition au Mima met à l’honneur l’anthropomorphisme

L’exposition Zoo, qui se tient du 1 février au 30 août 2020, est d’écouter ce que nous disent les personnages à poils ou à plumes sur l’humain, expliquent les organisateurs.

La sélection artistique de l’exposition répond à une intention précise : choisir des artistes d’horizons différents et faisant un usage courant de personnages anthropomorphes. L’anthropomorphisme est une notion qui vise à associer à l’homme des comportements ou des caractéristiques physiques propres à l’animal et vice-versa. “L’image anthropomorphe dans les médias exprime une réalité collective souvent partagée inconsciemment. Elle tire de là une partie de sa force suggestive et explique pourquoi elle reflète son époque avec sincérité”, explique le Mima.

L’exposition accueille au final les œuvres anthropomorphes de 11 artistes internationaux représentent une humanité éloignée de la nature, superficielle et souvent joyeuse. “Installations in situ et peintures jalonnent la visite de ZOO, la nouvelle expo du MIMA. En toile de fond, les références pop et l’humour”,  précise le musée situé le long du Canal à Molenbeek.

J. Th. – Photo: Belga/Nicolas Maeterlinck

 

Partager l'article

29 janvier 2020 - 15h36