Molenbeek: la Voix des sans-papiers négocient pour occuper des bâtiments

Des représentants du collectif “La Voix des Sans-papiers” (VSP) se sont entretenus, lundi vers 17h30, avec l’échevin du Logement Karim Majoros et les propriétaires du lieu occupé depuis ce dimanche dans la rue Vandenboogaerde à Molenbeek-Saint-Jean. Ces derniers se sont montrés ouverts à la proposition d’établir un bail d’occupation précaire, selon un porte-parole du collectif. Ils feront part de leur décision après réflexion.

La bourgmestre Françoise Schepmans a rencontré les propriétaires au préalable, vers 16h45. La commune s’est positionnée en tant que médiatrice dans le dossier. Une première rencontre avait été organisée dimanche après-midi avec l’échevin, les propriétaires et la Voix des Sans-papiers. Dans le cadre de ses réquisitions de bâtiments inoccupés de longue date, VSP s’engage à réaliser un état des lieux, à respecter les locaux, à contribuer aux charges, à entretenir de bons rapports avec le voisinage et à quitter les lieux en cas de travaux.

Quelque 90 sans-papiers, dont des femmes et des enfants, occupaient depuis le mois de mars dernier un ancien internat à Forest. Un contrat d’occupation précaire avait été signé avec la Fédération Wallonie-Bruxelles, propriétaire du bâtiment. Ils ont quitté les locaux dans le respect des termes convenus. Il s’agit du 10e déménagement pour les membres du collectif.

Belga/image Frédéric Moreau de Bellaing

Partager l'article

23 octobre 2018 - 06h52