Molenbeek : une prime de 500 euros pour 120 travailleurs sociaux

Les 120 travailleurs des services sociaux de première ligne dépendant de l’asbl Move, de la commune de Molenbeek, percevront une prime de fin d’année de 500 euros, dans quelques mois. Celle-ci sera progressivement portée à 860 euros d’ici 2022.

Sous l’impulsion de la bourgmestre Catherine Moureaux (PS) et de l’échevine de la Jeunesse et de la Cohésion sociale, Khadija Zamouri (Open Vld), l’asbl et les représentants des travailleurs du SETCa et de la CNE ont signé mardi un protocole d’accord dans ce sens.

Move coordonne, à Molenbeek-Saint-Jean, l’ensemble des dispositifs sociaux de première ligne. Cela va des équipes d’éducateurs de rue au personnel affecté à la médiation et à l’action sociale, en passant par les services de livraison de repas chauds à domicile et au transport des seniors et des personnes moins-valides.

Selon Catherine Moureaux et Khadija Zamouri, l’accord était en négociation avec les syndicats depuis plusieurs semaines. La poursuite de l’amélioration des conditions salariales de ces travailleurs de la prévention et de la cohésion sociale va être mise à l’étude, avec les représentants du personnel.

“Cet accord attendu depuis plusieurs années par les travailleurs de ce dispositif important de notre commune permettra de renforcer leur pouvoir d’achat. Dans le contexte actuel de difficultés économiques, agir dans ce sens était une nécessité pour nous”, ont commenté Catherine Moureaux et Khadija Zamouri.

Avec Belga – Photo : BX1

Partager l'article

28 mai 2019 - 14h57