Découvrez   

Molenbeek Sport : une nouvelle médiation mais pas de démission

Le conseil d’administration de ce jeudi à Molenbeek Sport s’est apparenté à un match de boxe. Les coups ont plu mais finalement, le président de l’ASBL n’a pas donné sa démission. A l’inverse, une nouvelle médiation a été décidée avec l’ASBL Académie Jeunesse Molenbeek.

Il a donc tenu toutes ses promesses avec d’un côté le combattant socialiste Jamel Azaoum et le vice-président Khalil Boufraquech et de l’autre l’opposition Ecolo-cdH-DéFi-PTB avec en arbitre le partenaire de majorité MR. Pour rappel, depuis plusieurs jours, l’opposition réclame la démission du président de l’ASBL Molenbeek Sport, Jamel Azaoum.

Molenbeek Sport : l’opposition sort un carton rouge pour le président Jamel Azaoum

Finalement, samedi dernier, le conseil de gestion avait pris la décision d’appliquer la décision de justice du tribunal de première instance en accordant les créneaux horaires des terrains de foot à l’ASBL Académie Jeunesse Molenbeek.

Molenbeek Sport a décidé d’appliquer le jugement du tribunal de première instance

Cette décision a un peu apaisé les esprits et soulagé les finances de l’association qui ne doit plus débourser quotidiennement 4.000 euros d’astreinte. Des conventions ont également été envoyées aux deux clubs de foot: l’Athlétique Jeunesse Molenbeek et le FC Jeunesse Académie Molenbeek. Cependant, ce dernier qui joue en Elite, perdrait son statut accordé par la Fédération de football.

En attendant la décision officielle des instances sportives, Molenbeek Sport a poursuivi ses discussions lors du conseil d’administration de jeudi soir. L’opposition a fait une série de propositions qui ont presque toutes été refusées y compris la démission de Jamel Azaoum.

Premièrement, l’opposition a demandé la réintégration de l’ancien directeur, Laurent Bensalah. Ensuite, elle souhaitait la mise en place d’une taskforce pour régler les dossiers en cours et enfin, la création de réunion mensuelle. Ces propositions ont été refusées. “Un audit est en cours et nous attendons son résultat pour dans quelques mois”, explique Khalil Boufraquech, rejoint sur ce point par le représentant libéral, Pascal Duquesne.

Par contre, le MR n’a pas totalement suivi son partenaire de majorité. En effet, il a voté en faveur d’une autre demande du club de foot et relayée par l’opposition: la tentative d’une nouvelle médiation entre Molenbeek Sport, l’ASBL Académie Jeunesse Molenbeek et le FC Jeunesse Académie Jeunesse.

Eviter de perdre sur le fond

Si l’affaire a été jugée en référé entraînant des astreintes pour l’association communale, elle ne l’a pas encore été sur le fond. Une dernière plaidoirie doit avoir lieu lundi prochain et les représentants de l’opposition plus les libéraux craignent que l’association ne perde ce qui coûterait cher. Cependant, les socialistes ont voté contre la médiation, expliquant qu’il fallait que la plaidoirie de lundi ait lieu.

A l’ASBL Académie Jeunesse Molenbeek, on se dit prêt à reprendre la médiation et peut-être demander un report d’audience ce lundi pour avancer sereinement. En tout cas, elle veut obtenir des garanties pour que ses affiliés puissent continuer à jouer au foot.

Vanessa Lhuillier – Photo: Belga/Thierry Roge

Partager l'article

08 janvier 2021 - 15h59
Modifié le 09 janvier 2021 - 10h41