Découvrez   

Molenbeek : Khadija Zamouri (Open VLD) choisit le décumul et laisse son mandat d’échevine

Khadija Zamouri (Open VLD) ne sera plus échevine de la propreté, de la jeunesse et de la cohésion sociale à Molenbeek. Elle a pris la décision d’un décumul de mandats pour se consacrer plus encore à son rôle de députée bruxelloise. C’est donc Gloria Garcia-Fernandez, qui était candidate d’ouverture sur la liste de Françoise Schepmans, qui reprendra ses fonctions.

Khadija Zamouri nous l’assure, ce n’est pas un abandon de poste, mais un passage de témoin. Après un an d’expérience en tant qu’échevine, la Molenbeekoise souhaite pleinement se consacrer à ses tâches de députée bruxelloise. “Je vois ça comme un passage de flambeau afin de renforcer le groupe. Molenbeek est une commune où vivent plus de 100.000 personnes et les défis sont nombreux. J’ai beaucoup travaillé pour la commune ces 12 derniers mois, mais je n’ai pas attendu que le décumul soit rendu obligatoire pour prendre la décision de faire un pas de côté. Il faut quelqu’un qui puisse s’occuper à temps plein des dossiers dont je suis actuellement en charge”.

“Je n’ai pas attendu que le décumul soit rendu obligatoire”

Ce n’est pas la politique locale qui la fait fuir, mais bien le désir d’alléger ses responsabilités et ainsi remplir au mieux ses missions. “C’est un peu comme un directeur de supermarché. Avant d’arriver à son poste, il a travaillé dans tous les rayons du magasin. J’avais besoin de vivre cette expérience d’échevine et je sens que le moment est venu de me consacrer plus encore à mon mandat de députée“. Elle ne quittera pour autant pas totalement Molenbeek, puisque Khadija Zamouri restera conseillère communale. Ses compétences d’échevine seront assurées par Gloria Garcia-Fernandez, avocate de formation et déjà impliquée dans la commune comme conseillère CPAS. “Nous travaillerons en tandem sur certains dossiers, j’ai tout fait pour poser les fondements afin que Gloria puisse travailler de manière sereine“, explique encore Khadija Zamouri.

Encore un pied dans la politique locale

La députée bruxelloise conservera également son rôle de présidente de l’ASBL Move qui regroupe des maisons de jeunes et de femmes. “Sortir Molenbeek de sa spirale négative est possible avec de la conviction. Quand je vois le travail que nous avons réalisé avec ces jeunes, ces femmes, ça m’encourage à poursuivre dans cette voie et je suis convaincue de la nécessité de créer une maison des hommes dans la commune. Pour une meilleure égalité, le travail ne peut pas être fait que dans un sens“. Autre réalisation de l’échevine de la jeunesse durant son mandat, le partenariat avec l’association Brik, subsidiée par la communauté néerlandophone et qui propose des espaces d’étude. “On a à Molenbeek des jeunes motivés et engagés, mais très souvent, lorsqu’ils rentrent chez eux après les cours, ils ne sont pas dans un cadre propice pour étudier. C’est désormais possible grâce à ce partenariat”.

Gloria Garcia-Fernandez prendra le relais le 22 janvier prochain.

MG.

 

Partager l'article

19 janvier 2020 - 14h31
Modifié le 19 janvier 2020 - 14h34