Linkebeek : la liste Link@venir accepte la réunion avec ensembleLKBsamen et Activ’, prévue mercredi

La liste Link@venir a, à son tour, déclaré mardi partager la volonté des formations politiques du nouveau conseil communal de Linkebeek, de sortir la commune à facilités, jusqu’à présent sans nouveau bourgmestre et sans coalition, de l’ornière politique dans laquelle celle-ci est enlisée depuis le 14 octobre dernier.

Sortie première du scrutin, avec 7 sièges, la liste Link@venir, emmenée par Yves Ghequière, a précisé qu’elle se réunirait mercredi pour fixer des propositions de dates de réunion avec les deux autres formations, ensembleLKBsamen, emmenée par Damien Thiery (5 sièges), et Activ’ (3 sièges).

“Les membres de Link@venir ont pris connaissance de la proposition émise le 6 décembre par Activ’ demandant une concertation ouverte aux trois listes afin d’envisager toutes les possibilités de conciliation dans l’intérêt de la commune et de ses habitant.e.s”, a indiqué mardi Link@venir. Dans le même temps, elle rappelle qu’elle avait confirmé vendredi, par la voix d’Yves Ghequière, être ouverte à cette demande, “tout en s’étonnant qu’une proposition quasiment identique, exprimée par Link@venir la semaine suivant les élections du 14 octobre, ait été alors refusée par les deux autres listes”.

Les trois formations linkebeekoise se renvoient la balle du blocage. EnsembleLKBsamen et Activ’ ont reproché à la liste emmenée par Yves Ghequière de n’avoir cherché jusqu’ici qu’à obtenir la signature qui manque à celui-ci pour devenir bourgmestre, sans ouvrir la discussion sur un programme de coalition.

Pour Lin@venir. Les discussions entamées au lendemain du 14 octobre ont débouché chronologiquement sur un blocage de la part d’EnsembleLKBsamen qui a déclaré, à l’issue de la première réunion commune, ne voir aucun intérêt à en fixer une seconde, et ensuite, sur “des avancées significatives dans les discussions avec Activ'”.

Mardi, Link@venir s’est “réjouie” de la réponse positive de la liste EnsembleLKBsamen à la proposition de “discussion en vue de constituer une majorité avec les trois listes et de travailler ensemble”.

Link@venir affirme vouloir travailler, “sans aucune réserve, avec toutes les forces de bonne volonté à la formation d’une majorité la plus large possible, afin de mettre en place une saine gestion des dossiers et de relever les futurs défis importants pour notre commune”, a-t-elle insisté.

Avec Belga – Photo : Belga

Partager l'article

11 décembre 2018 - 13h55