Linkebeek : la liste flamande d’opposition Prolink ne se présentera aux prochaines élections communales

Prolink, le seul parti flamand d’opposition à Linkebeek, ne présentera pas de liste lors des prochaines élections communales, le 14 octobre, annonce l’ancien bourgmestre Eric De Bruycker dans Het Laatste Nieuws.

Lors du prochain scrutin communal, prévu le 14 octobre, les habitants de Linkebeek n’auront plus le choix qu’entre deux listes francophones et une liste bilingue. Le seul parti d’opposition néerlandophone, Prolink, ne se présentera pas cette année, annonce Eric De Bruycker ce lundi. Le conseiller communal et ancien bourgmestre de Linkebeek ainsi que son collègue Rik Otten ont décidé de ne pas être candidats sur la liste Prolink, formation qui avait pris le relais de LK2000, créé en 1982.

C’est la première fois depuis 36 ans que cette liste qui souhaite représenter les Flamands de Linkebeek ne se présentera pas. “Quand le groupe autour d’Yves Ghequière et la bourgmestre actuelle Valérie Geeurickx ont annoncé qu’ils allaient lancer une liste francophone, sans Damien Thiéry, nous leur avons proposé de travailler ensemble, mais on nous a répondus par la négative”, explique Eric De Bruycker dans Het Laatste Nieuws. “Ils avaient la possibilité de changer quelque chose mais ils voulaient visiblement rester une liste francophone, unilingue”. L’ancien bourgmestre admet également vouloir quitter la politique communale afin de s’occuper de ses petits-enfants.

Gr.I. – Photo : illustration Belga

Partager l'article

20 août 2018 - 09h40