Linkebeek : la liste ensembleLKBsamen prête à participer une table ronde à trois

La liste “ensembleLKBsamen”, emmenée par l’ex-bourgmestre non-nommé de Linkebeek, Damien Thiéry, a répondu positivement, lundi, à la demande de conciliation avancée il y a une semaine par la liste Activ’, pour tenter de trouver une issue au blocage politique de la commune, qui ne dispose pour le moment ni d’un bourgmestre, ni d’un accord de majorité.

La liste Activ’ de Linkebeek a proposé jeudi dernier l’ouverture d’une discussion en vue de constituer une majorité avec les trois composantes de l’échiquier politique communal.

Le 14 octobre dernier, Link@Venir, emmenée par Yves Ghequière, a décroché sept des quinze sièges du conseil, LKB de Damien Thiéry cinq sièges et Activ’ trois. Il manquait une signature à M. Ghequière pour déposer son acte de présentation.

Depuis lors, les discussions en vue de constituer une majorité ont échoué. Il manque une signature à Yves Ghequière pour accéder au maïorat. Les deux autres formations veulent lier leur appui potentiel à un accord plus large de contenu pour constituer une majorité.

“Personne n’a gagné les élections”

Selon Activ’, il ressort d’entretiens des dernières semaines que de nombreux points d’accord existent et que toutes les parties ont pris conscience du nécessaire abandon des querelles communautaires. Lundi, “ensembleLKBsamen” a répondu positivement à cette “demande de conciliation” d’Activ’.  “Après avoir mis un pas de côté à la demande de Link@venir pour pouvoir laisser celle-ci négocier, partant du principe qu’ils avaient gagné les élections et que le maïorat leur revenait, la liste ‘ensembleLKBsamen’ a pris connaissance avec intérêt du communiqué de presse de la liste ‘Activ’. Elle constate que ‘Link@venir’, emmenée par Yves Ghequière, n’est pas parvenue à fédérer pour obtenir une majorité absolue ainsi qu’une signature pour endosser le maïorat. Au final personne n’a gagné les élections”, a commenté lundi Damien Thiéry.

EnsembleLKBsamen a par ailleurs regretté de “n’avoir été contacté qu’une seule fois depuis les élections et d’avoir été exclu des négociations qui ont par ailleurs également échoué avec la liste bilingue Activ'”. Cet échec “plonge la commune encore un peu plus dans une impasse et une insécurité de gestion”, a-t-elle dit.

La liste emmenée par Damien Thiéry “répondra dès lors positivement à l’initiative de la liste Activ’ d’organiser une table ronde pour tenter de concilier les trois parties en présence et de travailler ensemble”. Cette proposition aurait dû être envisagée par la liste “Link@avenir” il y a bientôt deux mois, a jugé ce dernier.

Avec Belga – Photo : Belga/Eric Lalmand

Partager l'article

10 décembre 2018 - 15h00