Tinne Van der Straeten (Ecolo-Groen) : “On ne va jamais collaborer avec un parti jugé raciste”

La nouvelle députée fédérale Tinne Van der Straeten (Ecolo-Groen) était l’invitée de Jean-Jacques Deleeuw dans L’Interview ce jeudi à 12h45 sur BX1.

Tinne Van der Straeten vient d’être élue députée Ecolo-Groen à la Chambre. Bilingue, elle prêtera serment dans les deux langues. Elle est actuellement échevine des Travaux publics et de la Mobilité à Koekelberg. Pourtant, elle ne compte pas cumuler les deux postes. “Ni chez Groen, ni chez Ecolo, on cumule. Cela veut dire que je vais démissionner. Je vais être remplacée par Marie Bijnens qui est notre conseillère communale de Groen”. 

Lors de ses consultations, le roi Philippe a reçu Tom Van Grieken, le président du Vlaams Belang, au Palais royal. Tinne Van der Straeten ne veut pas commenter les décisions du Roi, mais elle se positionne très clairement face au Vlaams Belang.  “Pour nous, c’est clair, il y a un cordon sanitaire qu’on va respecter. On ne va jamais collaborer avec un parti qui est jugé raciste et d’extrême droite”, ajoute-t-elle. En d’autres mots, “le cordon sanitaire veut dire qu’on ne va pas collaborer avec le Vlaams Belang. On ne va pas soutenir une proposition de loi du Vlaams Belang. On ne va pas gouverner avec le Vlaams Belang”. 

Suite aux résultats électoraux, elle veut aller à la rencontre des électeurs du Vlaams Belang. “Je pense que le plus grand défi pour tous les partis démocratique, c’est de voir comment on va avancer après le dimanche du 26 mai. Nous tous, on doit se demander comment on va rencontrer les gens qui ont voté pour le Vlaams Belang. Pour quelles raisons?  Il faut chercher ces gens et aller dialoguer avec eux car ils ont aussi montré un sentiment sans doute anti-politique”. 

► Retrouvez L’Interview du lundi au vendredi à 12h45 sur BX1.

Partager l'article

30 mai 2019 - 13h32