Koekelberg : l’homme suspecté d’avoir jeté son bébé de trois mois au sol reste incarcéré

Image prétexte Bébé frappé Koekelberg 13112018

Cedric V., trentenaire suspecté d’avoir maltraité le 11 novembre sa fille de trois mois, a vu sa détention préventive prolongée jeudi par la chambre du conseil de Bruxelles. L’homme restera encore au moins un mois derrière les barreaux, a communiqué le parquet de Bruxelles. Le bébé est toujours à l’hôpital mais ses jours ne sont plus en danger.

Le suspect est connu de la justice: il avait déjà été condamné en 2011 à neuf ans de prison pour avoir frappé son fils de six mois, entrainant la mort de celui-ci. Pour les violences envers sa fille, il est inculpé de tentative d’homicide (meurtre ou assassinat).

Avant les faits de violence envers son fils, en août 2008, le prévenu avait été interpellé pour avoir maltraité sa compagne et le bébé, mais il avait ensuite été libéré sous conditions.

Cedric V. avait passé une partie de sa peine de neuf ans de prison sous les verrous, et une autre partie avec un bracelet électronique. Le dispositif lui avait été retiré quelques mois seulement avant la naissance de sa petite fille, qu’il a eu avec une autre compagne.

Le 11 novembre, le trentenaire aurait jeté le bébé à terre, alors qu’il pleurait parce qu’il avait faim. La mère de l’enfant était sortie faire des courses. Le père a lui-même appelé les secours, mais c’est sa compagne qui a ensuite emmené la petite fille à l’hôpital. Le même jour, l’homme s’est présenté de lui-même à la police. Il a ensuite été placé sous mandat d’arrêt, pour tentative d’assassinat ou au moins tentative de meurtre.

Avec Belga – Photo : BX1

Partager l'article

13 décembre 2018 - 17h50