Jette : l’absence de poubelles publiques n’a pas rendu la commune plus sale

Après un an, le bilan de la suppression des poubelles dans l’espace public porte ses fruits à Jette. Cette mesure fait aussi partie d’un plan plus large concernant la propreté de la commune.

Depuis un an, l’échevin de la Propreté publique, Mounir Laarissi (LBJette) travaille sur l’élaboration d’un plan pour les cinq prochaines années. Pour rendre la commune plus propre, 10 axes stratégiques ont été définis. Il faut améliorer la collaboration entre Jette et la Région, rationaliser les poubelles, travailler sur le zéro déchet, sensibiliser les maraîchers, proposer des travaux artistiques autour du mobilier urbain, améliorer les services de nettoyage, rendre propre les véhicules de nettoyage, augmenter la proactivité et la communication.

Dans ce plan, une mesure a déjà fait couler beaucoup d’encre: l’enlèvement des corbeilles dans la rue. Sur les voiries communales, 50 poubelles ont été retirées et sur les régionales, 68 poubelles en plastique transparent ont été supprimées. “Nous avons vu que l’effet était positif, explique l’échevin. Le nombre de déchets à récupérer a diminué et nous avons moins de salissure et de dépôts clandestins. Par contre, à certains endroits, nous avons dû en remettre, notamment à proximité des canissites. Pour les endroits très fréquentés, nous aimerions aussi remplacer les corbeilles avec des installations intelligentes et une ouverture plus petite pour que les gens n’y jettent pas leurs sacs blancs.”

Le plan prévoit aussi de sensibiliser les commerçants et les maraîchers afin de réduire le nombre de déchets. Et puis, comme la prévention ne suffit pas toujours, des agents sanctionnateurs supplémentaires ont été engagés.“Cela nous a permis de multiplier les opérations de contrôle. En 2018, 198 PV ont été dressés contre 171 pour 2019. Cela prouve que notre politique fonctionne mais pour 2020, le nombre risque d’augmenter puisque nous avons de nouvelles caméras mobiles pour constater des flagrants délits. Nous mènerons aussi des opérations plus régulièrement.”

V.Lh. – Photo: commune de Jette

Partager l'article

20 février 2020 - 14h58