Jette: instauration d’une première « zone rues cyclables »

Le collège a défini mardi des critères pour l’instauration de rues cyclables sur le territoire communal. Une première zone constituée de huit rues adjacentes a aussi été créée.  

Toutes les rues à sens unique de Jette qui ne permettent pas le dépassement d’un cycliste par une voiture sans le respect de la distance de dépassement de 1 mètre, seront progressivement transformées en rues cyclables, pour peu que la vitesse y soit limitée à 30 km/heure, et qu’il s’agisse de voiries locales. Par ailleurs, le collège a approuvé la création d’un premier quartier « zone rues cyclables” qui comprend les voiries suivantes : les rues Thomaes, Gillebertus, Henri Van Bortonne, Gustave van Huynegem, Adolphe Vandenschriek, de l’Église Saint-Pierre et la Chaussée de Wemmel entre la rue Abbé Le Roux et la drève de Rivieren.

“Dans une rue cyclable, les voitures sont invitées, elles ne peuvent pas dépasser les cyclistes. En multipliant le nombre de rues cyclables à Jette, et en développant une première zone rue cyclable qui concerne 7 rues adjacentes, nous souhaitons protéger à la fois les cyclistes et ralentir le trafic dans les quartiers, au bénéfice des habitants. Nous passons aussi de 6 à 11 rues cyclables à Jette, soit un quasi-doublement. Dans les prochains mois et années, de nouvelles zones rues cyclables seront instaurées”, explique l’échevine  de la Mobilité urbaine Nathalie De Swaef (Ecolo-groen), dans un communiqué.

J. Th.

Partager l'article

20 mars 2019 - 10h21