Découvrez   

Jette : 82 résidents testés positifs dans une maison de repos, 6 décès recensés

La maison de repos et de soins Warlandis à Jette enregistre 82 résidents positifs au Covid-19 depuis le 9 décembre.

C’était le jour de la détection du premier cas, sur les 100 personnes qui y sont prises en charge, a indiqué lundi en fin de journée la directrice de l’institution Martine Lemmens, confirmant une information révélée notamment par les médias Bruzz et RTBF. Il y a eu six décès. De plus, six personnes sont encore hospitalisées et deux résidents qui avaient été pris en charge en milieu hospitalier ont pu réintégrer la maison de repos.

Une propagation rapide

On n’a jamais eu un seul cas Covid depuis le début de l’épidémie en mars et tout à coup on a eu un monsieur qui était malade“, raconte la directrice. “Il ne reçoit jamais de visite et donc il a probablement dû contracter le virus par une autre personne qui reçoit des visites… Le lendemain, le 10 décembre, on a testé tout l’étage et on a vu qu’il y avait beaucoup de cas. On a fait des tests le 10 décembre, puis le 17 et le 24 et on a vu le nombre de cas augmenter très vite. (…) C’était explosif. On n’avait rien jusqu’ici, puis tout est allé très vite“. Une petite trentaine de résidents étaient positifs le 10 décembre. Actuellement, 74 des 80 résidents de la maison de repos et 8 des 20 personnes dans les appartements des résidences-services ont été testés positifs.

Les visites ont été suspendues

Au début, on avait seulement des cas aux 1er et 3e étages et on a voulu isoler le 2e étage, mais le virus s’est aussi propagé au 2e étage une semaine plus tard“, continue Martine Lemmens.

La directrice, ainsi que des petits groupes au niveau du personnel, parmi les soignants comme parmi les agents de nettoyage, ont également été affectés par le virus. Ils ont respecté des quarantaines durant le mois de décembre. Il n’y a pas eu d’hospitalisation parmi les membres du personnel. Le médecin coordinateur passe tous les jours au home Warlandis depuis le 9 décembre.

La maison de repos a été mise en confinement dès le 10 décembre. Les résidents ont été isolés au maximum dans leurs chambres et les visites suspendues. Depuis peu, certaines personnes qui n’ont pas ou plus de symptômes sont autorisées à quitter leurs chambres. Des discussions sont en cours pour le rétablissement des visites. Etant donné cette percée de Covid-19 dans la maison de repos, la vaccination sera reportée. “La maison de repos avait été épargnée et on attendait le vaccin, qui sera distribué en janvier dans les maisons de repos“, remarque la directrice. “C’est vraiment dommage. On espère que les résidents ne seront pas trop malades”.

Belga

Partager l'article

29 décembre 2020 - 08h01
Modifié le 29 décembre 2020 - 10h50