Découvrez   

A Jette, les élèves revenant d’une zone orange doivent consulter leur médecin généraliste

Contrairement à ce qui a été dit dans de nombreux médias, tous les élèves de Jette qui reviennent d’une zone orange ne doivent pas obligatoirement observer une quarantaine de 14 jours. Ils doivent, par contre, s’adresser à leur médecin généraliste qui leur donnera l’autorisation ou pas de retourner à l’école.  Olivier Corhay, échevin de l’Enseignement francophone à Jette, a apporté cette nuance importante ce lundi dans l’émission Toujours Plus d’Actu sur BX1. 

Pour Olivier Corhay, “la règle est très simple. On demande aux familles qui rentrent de vacances récemment, donc, après le 17 août dernier, durant ces 14 derniers jours, d’avoir tout simplement une attestation du médecin qui stipule qu’il y a aucune contre-indication qui empêcherait le retour de l’enfant à l’école. Si par contre, il n’y a pas d’attestation ou si l’attestation stipule un cas problématique, on demandera à l’enfant de respecter cette quatorzaine”.

C’est donc la responsabilité du médecin de famille qui va jouer ?

« Tout à fait. Donc, l’information de base était plutôt incomplète. Nous estimons que nous ne sommes ni médecin, ni virologue. Quelque part, nous préférons nous protéger derrière le corps médical qui semble être le seul apte à prendre ce genre de décision. A partir de là, il suffit pour une famille qui rentrerait, par exemple, le 20 ou le 21 août dernier, de prendre contact avec le médecin de famille pour avoir tout simplement l’attestation à fournir à l’école”, répond l’échevin de l’Enseignement à Jette.

Rentrée scolaire : les retours des zones rouges et oranges tenus à l’œil

Partager l'article

31 août 2020 - 15h06
Modifié le 31 août 2020 - 19h19